Point compta #5 : Comment choisir le bon type de financement pour développer son activité ?

Question : Mon activité de freelance fonctionne bien et je souhaite m’agrandir. Pour financer ma croissance, j’ai le choix entre souscrire à un prêt à taux fixe ou ouvrir mon capital aux investisseurs. Comment savoir quel mode de financement choisir ?  

Réponse : Pour choisir votre type de financement entre un prêt ou une ouverture de capital, il vous faut calculer votre rentabilité opérationnelle. Vous choisirez l’option qui vous garantit la rentabilité la plus élevée.

Explications : Dans le cas d’un prêt, que vous contractez auprès d’une banque ou d’un investisseur, il est à taux fixe. C’est-à-dire que peu importe votre rentabilité, vous devrez toujours rembourser les sommes dues. Si votre rentabilité opérationnelle est supérieure à ce taux, vous êtes gagnant, c’est « l’effet levier ». Par contre, si votre rentabilité est inférieure, vous êtes toujours dans l’obligation de rembourser, c’est « l’effet massue ». Ce calcul vous permet de déterminer les conséquences d’un apport de financement externes par rapport à vos capitaux propres. Ainsi, contracter un prêt est adapté dans les cas où vous êtes sur de votre rentabilité et de votre croissance, ou que du moins vous prenez le risque.

Dans le cas d’une ouverture de capital, votre ou vos investisseurs partagent le risque financier avec vous à hauteur d’une pourcentage fixe. Votre rentabilité augmente, votre investisseur prendra le pourcentage de sa part dessus, pareil si celle-ci baisse. Ce type de financement est intéressant quand votre rentabilité est plus incertaine. De plus, et cela est non négligeable, vos investisseurs ont leur mot à dire concernant la gestion et le développement de votre activité, contrairement à un prêt. Donc plus qu’un financement, vous choisissez des partenaires.

Note : le calcul de votre rentabilité opérationnelle est une astuce à usage personnel ! Nous vous conseillons de garder cette information pour vous afin de garder la maîtrise sur les intentions de vos partenaires (banque, investisseurs…).

Comment calculer sa rentabilité opérationnelle ?

Pour calculer votre rentabilité opérationnelle, il vous faut diviser votre résultat annuel par vos capitaux investis. Le % obtenu est la rentabilité opérationnelle de votre exercice.

Comparer ce résultat au résultat annuel divisé par les capitaux propres et investis.

Ici, il est important de savoir si le % obtenu dans le deuxième calcul est supérieur, égal ou inférieur au taux de remboursement du prêt par exemple. Si votre rentabilité opérationnelle est de 10 % et votre taux de remboursement de 3%, alors vous gardez 7 %. Par ce calcul, vous déterminez aussi le montant maximum acceptable pour votre entreprise sans risquer sa rentabilité globale.

Pour toutes questions sur les différents types de financement ou le calcul de votre rentabilité opérationnelle, contactez-nous !


Partager sur les réseaux sociaux :

Pour connaître nos thématiques en avant-première & recevoir nos actus directement dans votre boîte mail, inscrivez-vous à notre newsletter !

S’INSCRIRE
Stefan Engler
Stefan Engler

Expert-comptable depuis 30 ans, je suis spécialisé dans l’accompagnement des micro-entrepreneurs & des freelances.

Vous pourriez également aimer...

Articles populaires

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.